Observations: OBSERVATION n°14

 

Elaboration laborieuse d'un nid de pie dans mon Phyllostachys vivax aureocaulis

Un jour j'ai vu un énorme nid tombé au pied du vivax. Il était fait de branches et de boue. Il devait peser plusieurs kilos. Quelques jours auparavant il y avait eu pas mal de vent, et on peut supposer que le nid était mal accroché.

Quel oiseau avait-il fait un si gros nid, avec en plus une consolidation avec pas mal de boue séchée faisant office de colle?

En surveillant ce coin, j'ai vu un couple de pie refaire un nid dans le bambou. Etait-ce ces pies qui avaient fait le premier nid? J'en ai eu la certitude quand j'ai vu à nouveau un deuxième nid par terre, un peu plus petit.

Manifestement ces pies n'étaient pas découragées par le premier échec, et elles ont décidé de rebatir leur habitat. Je me suis dit qu'elles avaient dû s'installer ailleurs, dans la mesure où le coin ne manque pas de grands arbres, mais certes encore sans feuilles car nous sommes en Avril et la saison a un mois de retard.

En regardant le vivax j'ai vu qu'une partie du nid était encore accrochée, ce qui m'indiquait l'endroit où ces pies avaient essayer d'élire domicile.

Quelques jours plus tard, j'ai pu constater que le couple de pie recommencait leur chantier, au même endroit. Quelle constance ! quel acharnement !

Et j'ai vu le nid grossir, et cette fois il semble bien accroché. Le choix semble stratégique, car il est à la jonction de trois chaumes et il semble donc possible de faire une construction bien stable, s'appuyant sur l'intersection de ces axes.

En regardant bien vous pourrez apercevoir ce nid, mais il est bien camouflé.

La conclusion est évidente. On peut deviner que ces oiseaux sont très intelligents car ils ont eu besoin de plusieurs qualités pour aller jusqu'au bout de leur plan. Je pense même qu'ils ont fait des études en ingénierie du bâtiment. Je vous laisse deviner les autres qualités. Sans compter celle non-négligeable qui consiste à partager également notre passion pour le bambou.

Breaking news: Le 8 Mai, suite à une bonne pluie et un coup de vent, le troisième nid tombe !

 

 

Preuve supplémentaire que ces oiseaux sont intelligents: suite à ces 3 échecs, les pies ont renoncé à faire leur nid dans ce bambou. Fin de l'histoire.