Bambousaie de Faches-Thumesnil

Bilan 2011

Le bambou en région Nord-Pas-de-Calais subit régulièrement  les caprices du temps,  avec souvent  de mauvaises surprises. On peut constater différents types d’agressions qui affectent le bon développement de notre plante préférée.
Ainsi,  en Janvier et Février 2010, un vent du nord et de l’est, froid et sec ,  a soufflé constamment, desséchant aussi bien la plante que le sol. La sortie des  turions a montré la souffrance infligée. Le Phyllostachys violascens a fait beaucoup de turions qui ont pratiquement tous dégénéré. Les quelques turions survivants ont donné des chaumes avec un complément de branche qui pourrait les faire passer pour des arundinaria : les deux branches qui caractérisent le genre Phyllostachys ont  fait place à de nombreuses branches partant du nœud. Surprenant !

Suite à la sécheresse record de 2011, le viridiglaucescens a fait beaucoup de turions qui, également,  ont pratiquement tous dégénéré. Mais certains qui montraient les signes d’un avortement prochain (raccourcissement progressif des entrenœuds, décoloration) ont bénéficié des pluies abondantes et  fraiches du mois de Juillet (encore un record). Et la photo de ces turions montre que le turion a arrêté son programme d’avortement pour repartir normalement, comme l’atteste les entrenœuds supérieurs qui ont repris une taille et une couleur normale. Ceci démontre une certaine adaptation du bambou aux conditions météorologiques.  De même, j’ai pu observer des turions sortir avec 2 mois de retard, avec le retour de conditions météorologiques plus favorables.

Pour terminer, si le climat est peu favorable en pays ch’ti, mes bambous de ville, protégés par des murs, ne noircissent pas  suite aux hivers froids, comme j’ai pu l’observer dans des endroits découverts en Belgique ou en haute Marne (chez les Mion).

Au final, ayant maintenant plus de 65 espèces différentes, il y a toujours des déceptions et des surprises agréables. Les yoyo du climat font que certaines espèces s'en sortiront mieux, selon le type de surprise climatique.